Modifier
17
Jun
June 17, 2019, 7:27 pm

cet atelier a été créé dans l’urgence d’un besoin d’une personne venue à écrivains numériques .

Il m’était déjà arrivée de rencontrer des personnes ne sachant pas du tout utiliser l'ordinateur qu'elle venait chercher lors de nos distributions, mais elles ne sont jamais revenues pour être aidées.Et cette idée d’atelier était dans mon esprit depuis quelque temps et je ne comptais pas forcément la mettre en forme tout de suite. Cependant, quand ce monsieur, est venu la semaine passée , je n’ai pas voulu risquer le fait qu'il n'ose plus demander de l'aide

La deuxième personne de l’atelier a son ordinateur depuis 2 ou 3 ans mais ne sachant pas l’utiliser l’a laissé dans un coin .Elle est déjà venue une fois,à l ‘atelier du mardi mais n’a jamais exprimé ces difficultés .Elle s’était mise à regarder comment faire un copié collé avec sa voisine de table .Elle n’était pas repassée et nous n’avions rien su de ses manques .C’est l’une de nos utilisatrices qui m’ayant vu m’occuper du premier monsieur qui lui a dit de venir le jeudi
Il m’a semblé essentiel de prendre à part ,ces très grands débutants ,au moins pour les bases que sont l’utilisation de la souris et du clavier .Elles ont tendance à se déprécier du fait de leur non connaissance de l’outil informatique .
Ces deux personnes apprécient de ne pas être dans le grand groupe actuellement.
Elles ont peur du regard de l’autre et ne savent exprimer leurs difficultés dans un groupe de personnes déjà à l’aise avec un ordinateur
la demande du monsieur est qu’on l’aide à comprendre comment acheter son billet à la sncf ,aller sur le site de la caf …. Il n’a pas encore d’abonnement à internet et pour l’instant , ce n’est pas nécessaire ,il vaut mieux qu’il apprenne à maîtriser la machine ...

Cet atelier a été mené par mon amie Mira et moi même. L'accompagnement individuel me semble très important pour des très grands débutants.
Il me semble qu'il n'a servi à rien, sinon à nous frustrer Mira et moi. La dame ne retenait rien et pourtant je voyais que par moment elle était en capacité de se débrouiller.Mais, je pense qu'elle avait des troubles mnésiques et pour ça, nous ne pouvions guère l'aider. Mais elle revenait à chaque fois avec un grand sourire, et si nous avons pu lui amener ces petits moments de plaisir d'être avec d'autres gens, j'en suis satsfaite
Le monsieur quant à lui, semblait avoir envie d'apprendre. Mais, finalement, ce n'était qu'une apparence.
Je lui ai donné un de nos ordis, pas une tour car il n'avait pas de place chez lui.Il vivait dans un tout petit studio (ou plutôt une grande chambre ). Il n'avait pas internet mais sur l'ordi nous avions mis des fiches avec des exercices à faire pour apprendre entre nos rencontres. Il ne les a jamais fait et il nous fallait reprendre à chaque fois ce qui avait été fait à la scéance précédente. J'ai d'ailleurs fini par être désagréable la dernière scéances (25ème heure) car j'ai eu l'impression qu'on avait perdu du temps à essayer de l'aider, il n'avait que 62 ans et aurait pu s'il en avait vraiment voulu, progresser et savoir au moins se débrouiller un peu avec son ordinateur.
Je suis en colère que le numérique prenne autant de place dans nos vies et que les gens soient obligés d'utiliser cet outil alors qu'ils ne l'aiment pas. Mais là, c'est lui qui nous a demandé de l'aide et je ne comprends pas qu'il ne se soit pas plus investi.

Post suivant Post précédent